ALECC

Association for Literature, Environment, and Culture in Canada / Association pour la littérature, l'environnement et la culture au Canada

Appels


Les appels sont affichés selon leurs dates limites. Pour ajouter votre appel ici, veuillez nous contacter. Les appels ne seront pas traduits, mais restent au langage originel.

La revue The Goose: A Journal of Arts, Environment, and Culture in Canada accepte dès à présent les contributions pour son numéro 17.1 (août 2018), qui portera sur la thématique « événements météorologiques et climat ».

Événements météorologiques et climat

Weathered bodies, weathered houses, weathered cars, weathered clothes, weathered relationships, weathered dreams—these all bear scars of what has worn them down, and of what they have been asked to carry, to survive, and to hack.

–Astrida Neimanis et Jennifer Hamilton, “The Weather is Now Political”

L’année 2017 a été le témoin d’événements météorologiques sans précédent. Notre prochain numéro s’interroge sur les inquiétudes face au changement climatique, maintenant bien ancré dans la réalité quotidienne. Nous invitons les contributions qui touchent pleinement ou en partie à cette problématique. Voici une liste non-exhaustive de sujets potentiels : les précipitations, les saisons, le climat, l’ensoleillement, théorie(s) et philosophie(s) du climat, la résistance face aux conditions climatiques, la sécheresse, les politiques de la météorologie, le savoir traditionnel, les climats extrêmes, les médias et la technologie, le climat et les systèmes humains, la nostalgie, la perte, le déni, l’imaginaire arctique, le climat et le colonialisme.

La revue The Goose accepte les soumissions de tout genre et de tout format, incluant sans s’y limiter la poésie, la photographie, la critique littéraire, la nouvelle, la littérature non-fictionnelle et les entretiens.

Appel à contributions

The Goose, la revue de l’ALECC (L’Association pour la Littérature, l’Environnement et la Culture au Canada), est publiée deux fois par an sur sa plateforme en ligne (http://scholars.wlu.ca/thegoose/). Cette revue en libre accès vise à promouvoir la distribution et l’étude de la littérature et des arts environnementaux, de l’écocritique, des théories et des études culturelles dans le domaine de l’environnement au Canada.

The Goose est à la recherche de contributions académiques ainsi que d’écrits de création, de fictions, de poèmes, de photographies, d’essais littéraires et photographiques, d’arts visuels et multimédias, d’entretiens et de comptes-rendus. Notre intérêt premier porte sur le contenu canadien, mais nous acceptons les contributions examinant des productions internationales.

Date limite de soumission

The Goose accepte les contributions de manière continue. Cependant, la date limite de soumission pour le numéro en cours est le 15 juin 2018.

Comment soumettre ?

Les contributions devront respecter les normes stylistiques de la revue The Goose (http://scholars.wlu.ca/thegoose/styleguide.html) et être soumises directement sur sa plateforme en ligne (http://scholars.wlu.ca/thegoose/).

Numéros à venir

Le numéro 17.2, qui sera publié en mars 2019, portera sur le thème de l’activisme dans le domaine de l’art. L’appel à contributions sera publié au courant du mois de juin 2018.

Avec nos remerciements,

Julien Defraeye

Directeur du contenu francophone

 

Appel à contributions, numéro spécial : « Devenir environnemental : médias, logistique, et changement écologique. »

Synoptique appelle à des contributions pour son prochain numéro spécial, intitulé «Devenir environnemental: médias, logistique, et changement écologique.» Ce numéro sera centré sur l’enchevêtrement croissant des économies mondiales d’extraction et de la circulation des médias. Le titre de ce numéro s’inspire de l’expression de Jennifer Gabrys (2016), qui décrit la façon dont les médias informatiques deviennent constitutifs de l’environnement lui-même, ainsi que de la formation des sujets qui l’habitent, plutôt que d’opérer avec cet environnement en toile de fond. Nous proposons d’étendre cet impératif aux façons distinctes (de l’informatique aux infrastructures, écrans, technologies de circulation, et différents modes de visualisation) dont les médias deviennent environnementaux, tout en restant attentifs à la façon dont ces relations émergentes entre humain et non-humain sont constamment reconfigurées, sinon naturalisées, par l’État, le marché mondial, et d’autres projets idéologiques.

Pour les renseignments en plus, veulliez cliquer ici

Wrack Zone: ALECC Biennial Conference, 20-23 June 2018 at the University of Victoria, on the traditional lands of the Songhees and Esquimalt peoples

Deadline: September 30, 2017

Click here for the conference website.

 

Une archive des appels est disponible ici.